17 juin 07

De Marc

Comme il m'a dit une fois, "Mon art est souvent en contradiction avec mon sens moral, … Donc avec le tien et de beaucoup d'autres".
Marc exerce son art avec talent dans un magnifique village du sud de la France. Je ne vais pas raconter ici toute son histoire. Contrairement à moi, il se rit de l'anonymat et vous pourrez facilement trouver, si cela vous intéresse, tous les renseignements le concernant en tapant son nom sur Google. Et même le rencontrer. C'est ce que j'ai fait cet été 2006 et qui m'a amené à cette entreprise folle que sont les Carnets d'Emilie. S'il a refusé tous liens ou énoncé direct dans ces lignes de son nom ou de son site c'est pour me protéger et protéger la relation qui nous lie. En dehors des illustrations qu'il me fournit régulièrement il interviendra très peu sur ce Blog.
Mais revenons à son art! Etrange mélange de douceur et de violence ou ses modèles ont une implication totale dans la création de ses œuvres. Je le sais pour en avoir fait l'expérience et j'attends avec impatience les premières grandes réalisations sur lesquelles j'ai contribué ! "Je travail à la limite" et c'est ce que j'ai éprouvé. Nous avons, vous le constaterez vous-même, souvent franchit cette limite ! D'autres s'y sont essayées et ont reculé. Ce n'est pas dans ma nature. Et de cette étonnante union entre l'artiste et son "sujet" j'espère voir jaillir quelques chef-d'œuvre (modestement).
Vous avez déjà apprécié ses photos. Je vous livre ici deux toiles inédites peintes grandeur nature " Pour en augmenter l'impact". Tout d'abords " Noir désir" qui représente bien celui qui a été le mien. Et "L'être et le Néant" qui pour moi explique bien la nature de Marc et de l'interaction qu'il exige de ses "sujets" qui décident d'être ou de retourner au néant de l'anonymat.
Comme sur cette toile, son ombre me suit et me soutient sur ce Blog.

 

Posté par isabelle_mad à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 07

d'Isabelle

Née en août 1987 à Dreux. D'une mère angevine qui m'a donné sa douceur et d'un père irlandais dont j'ai hérité la rousseur auburn et la peau blanche. Pas trop bête, j'ai eu mon bac avec mention à 16 ans et demi et après un court passage par les beaux-arts (presque une année sabbatique) je me destine à l'étude et l'enseignement de la littérature française et nord-américaine.
J'adore les chevaux, l'équitation et les longues balades à cheval dans le parc du Perche qui jouxte notre maison.
Je fais mes études à Paris ou j'ai un petit studio dans le quartier de ma fac. J'adore flâner avec mes amies dans l'Ile de la Cité et vous pourrez me croiser, avec un peu de chance au jardin du Luxembourg et même si j'ai déserté l'Ecole des Beaux Arts et le pont du Carrousel, je fréquente assidûment le Musé d'Orsay et le Musé Rodin.
Mais ce que j'aime par dessus tout c'est retrouver ma campagne et l'odeur des box.
J'ai rencontré Marc et son Art en septembre 2006 lors d'un des nombreux voyages que font mes parents. Je les accompagnais alors car je faisais un stage de perfectionnement d'équitation (peut-être deviendrais je un jour, éducatrice), non loin de son atelier.
Inutile de vous expliquer le choc et l'histoire qui s'en suit. Inutile aussi de vous expliquer pourquoi je me suis lancée dans la rédaction "des Carnets d'Emilie". Vous allez le découvrir dans le préambule.

Posté par isabelle_mad à 15:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]